LOUISE DE RICAUD

VIOLONCELLES

À L’Orchestre National de Lille depuis février 2017

J'ai commencé le violoncelle à 3 ans dans une famille de mélomanes. J'ai étudié avec Mme Cochet jusqu'à mon prix du CNR de Paris en 2000. Après j'ai étudié avec Leonid Gorokhov à la Yehudi Menuhin School en Angleterre, puis au CNSM de Paris auprès de Michel Strauss, et enfin avec Clemens Hagen à Salzburg. J'ai commencé une vie de musicienne intermittente en 2012 et j'ai joué dans différentes formations, telles l'orchestre de l'Opéra de Paris, le Royal Concertgebouw d'Amsterdam. J'ai été invitée à venir jouer pour la première fois avec l'ONL en 2013. Je m'en souviens, c'était la toute première série dans la nouvelle salle du Nouveau Siècle ! Les sièges étaient encore emballés et les couloirs sentaient la peinture. J'ai découvert la ville pour la première fois également. Mon poste à l'Orchestre National de Lille est mon premier poste.

INTERVIEW

Quel âge as-tu ?
32 ans.

D'où es-tu originaire ?
Je suis née à Troyes mais j'ai l'âme du Sud-Ouest !

C'est comment la scène ?
La scène c'est un lieu solennel pour moi, qui ne sera jamais comparable à un autre lieu. Même en répétition. En concert c'est l'endroit d'où vient la musique. On se retrouve au centre de l'attention, observé par des centaines de paires d'yeux ! Mais le concert se passe aussi dans le public. Une belle écoute est nécessaire à sa réussite !

L'idole de ton instrument ?
J'en ai plusieurs ! Tous les musiciens engagés et sincères sont des exemples ! Jacqueline du Pré en est l'incarnation.

Le/la chef décédé(e) ou vivant(e) avec qui tu rêverais de jouer en concerto ?
Sans hésiter Mariss Jansons ! Pour n'en citer qu'un seul... Mais comme il est impossible de choisir, j'ajouterai Seiji Ozawa.