LAURENT FRAÎCHE

TIMBALES

À L’Orchestre National de Lille depuis avril 2008

J’ai commencé la musique dans une fanfare d’un petit village en Lorraine. J’ai rapidement suivi des cours de percussions au conservatoire de Nancy, puis au conservatoire de Versailles auprès de Sylvio Gualda (Opéra de Paris). J’ai ensuite étudié au Conservatoire National Supérieur de Paris et j’ai également travaillé à Munich auprès de Raymond Curfs en cours particuliers (Radio Bavaroise).

INTERVIEW

Quel âge as-tu ?
43 ans.

À quel âge as-tu commencé la musique ?
À l'âge de 9 ans.

Est-ce qu'un orchestre c'est comme une grande famille ?
Oui bien-sûr ! Nous partageons des moments de joie mais aussi des moments plus difficiles, l’Orchestre est une vraie micro société ! Des groupes d’amis se forment et la complicité musicale devient parfois amicale. 

Combien d'heures par jour pratiques-tu ton instrument ?
J’ai toujours travaillé mes différents instruments très régulièrement. Lors de mes études je pouvais travailler les percussions facilement pendant plus de 6h et je pratiquais également le piano à raison d’environ 2h par jour. Actuellement, en fonction de mon emploi du temps, je travaille environ 2 à 3h par jour.

Ton premier coup de coeur musical ?
La première Symphonie de Brahms m’a séduit dès les premières notes. En effet, l’introduction donnée aux timbales annonce une musique expressive et remplie d’émotions. En effet, la partie de timbales porte à la fois les cordes et donne une belle dynamique et une magnifique coloration au pupitre des cuivres. C’est toujours un très grand plaisir pour moi de jouer cette oeuvre.