JULIA PETITJEAN

CONTREBASSE

À L’Orchestre National de Lille depuis septembre 2009

J'ai débuté la contrebasse à 15ans après de nombreuses années de flûte traversière. J'ai étudié à Paris avec Catherine Robin, Vincent Pasquier, Dominique Guerouet et Daniel Marillier. Après plusieurs années de belles expériences en tant qu'intermittente du spectacle, je suis entrée à l'ONL comme tuttiste avant de remporter le concours qui me permet d'être co-soliste aujourd'hui.

INTERVIEW

Quel âge as-tu ?
35 ans.

À quel âge as-tu commencé la musique ?
À 8 ans avec la flûte traversière.

Est-ce qu'un orchestre c'est comme une grande famille ?
Même si l'immense majorité de mes collègues a toujours été bienveillante avec moi et que j'ai de nombreux amis ici, je considère l'orchestre comme un grand groupe où chaque personnalité est au service commun de la musique. Nous partageons tous ensemble notre passion du répertoire orchestral sans forcément échanger sur nos vies. Pour moi "famille" cela engage quelque chose de très personnel, que je n'ai pas avec tous mes collègues. Et paradoxalement, ce n'est pas avec ceux que j'aime le plus intimement que j'ai le plus de plaisir à jouer. 

Combien d'heures par jour pratiques-tu ton instrument ?
Depuis que j'ai eu mon bébé, j'y consacre beaucoup moins d'heures qu'avant et surtout moins que je voudrais pour me sentir en osmose avec mon instrument. Donc 1h30 par jour en plus du temps de répétition en groupe. Parfois plus si on ne travaille que le soir avec l'orchestre. C'est frustrant mais je sais que ça reviendra quand mon petit grandira !

Ton premier coup de coeur musical ?
Impossible à dire : je baigne dans la musique depuis mon enfance. Mon père, saxophoniste, dirigeait une salle de concert où il m'a emmené presque chaque semaine depuis ma naissance. Alors il ne s'agit pas de coup de coeur mais plutôt de mode de vie.