JEAN-MICHEL MOULIN

VIOLONCELLE SOLO

Je connais l’Orchestre depuis ses tout débuts, j’ai même eu la chance de participer à son 1er concert officiel en 1976, Rostropovitch en était le soliste ! À cette époque j’étais étudiant au conservatoire de Paris dans la classe de Maurice Gendron. Deux années plus tard j’ai gagné le poste de deuxième soliste qui venait de se libérer, c’est en 1982 que j’ai pu accéder à celui de violoncelle-solo !

INTERVIEW

Quel âge as-tu ?
59 ans.

Qu'est-ce que tu aimes dans ton métier ?
Mon métier me passionne depuis toujours (c’était aussi celui de mes parents), il me permet de m’enrichir au quotidien à travers un répertoire de plus en plus large, ainsi qu’au contact des nombreux chefs d’Orchestre aux cultures et personnalités parfois très contrastées.

Quel est le plus beau solo de instrument ?
J’ai une prédilection pour la période romantique allemande, notamment la partition géniale de Richard Strauss Don Quichotte, ainsi que le solo du 2e concerto de Brahms; ces pages réservent en effet au violoncelliste, les possibilités de magnifier son instrument !

Ta playlist idéale en trois artistes ?
Ma playlist idéale et non exhaustive pourrait ressembler à : Bone-ified un album de Bill Watrous tromboniste de jazz, Vocalese un album de Manhattan Transfer qui est un quatuor vocal et Jazz House, album de Bill Evans.