ÉMERAUDE BELLIER

VIOLONCELLE

À L’Orchestre National de Lille depuis février 2017

Débuts au Conservatoire de Cannes à 4 ans dans la classe de Florence Laugenie. Une fois mon bac S en poche, j'ai poursuivi mes études musicales à Paris au conservatoire du XII arrondissement et en perfectionnement à Aulnay sous bois dans la classe de Philippe Muller. Après une année à Londres au Royal College of Music, je suis rentrée au CNSMD de Lyon dans la classe d'Yvan Chiffoleau où j'obtiens mon Master à l'issue de mes études en 2015. Après le Master, j'ai été sélectionnée par le Gustav Mahler Jugend Orchester pour participer à deux tournées en 2013 et 2015. Ensuite j'ai enrichi mes expériences professionnelles en musique de chambre (sonate avec piano notamment), en violoncelle seul (Festival Radio France Montpellier), lors de projets transversaux où musique et danse s'entremêlent, et au sein de divers orchestres en tant que musicienne supplémentaire... Cela me mènera à Lille. Particulièrement conquise par l'environnement/l'ambiance artistique et humain(e) de l'Orchestre, c'est ce qui m'a motivée à me présenter au concours quelques mois plus tard ! Et je l'ai remporté pour mon plus grand bonheur !

INTERVIEW

Quel âge as-tu ?
29 ans.

Qu'est-ce que tu aimes dans ton métier ?
Le fait à certains concerts d'arriver à partager avec les autres musiciens une sorte d'osmose où la musique transcende tout ! C'est une énergie très particulière qui donne un sentiment que tout peut être beau, réparé, pardonné. Un élan incroyable d'espoir et de ce que le monde pourrait être. Un flux d'énergie positive et régénérante. Cela arrive lorsque les personnes sont à l'écoute, des autres, de la musique, réceptifs et connectés, dans un état de bienveillance et d'accueil, où l'on est soi, à l'état brut, sans masque, sans faux semblants, avec humilité. C'est ce qui permet ce partage. C'est une sensation incroyable, que le public ressent je pense.

Quel est le plus beau solo de ton instrument ?
Il y en a beaucoup au violoncelle ! C'est une question difficile ! J'aime beaucoup le début de la 8e Symphonie de Dvorak ! Autrement, le Prélude de Tristan et Isolde (Wagner), et le 3ème mouvement du Concerto No.2 pour piano et orchestre de Brahms, joué par le violoncelle solo.

Ta playlist idéale en trois artistes ?
Sting, Hervé Christiani "Il est libre Max", John Lennon "Imagine", Elvis Costello "She", Jean-Jacques Goldman, Marvin Gaye, Serge Reggiani "Le temps qui reste", et évidemment les Beatles... Et tellement d'autres !