BAPTISTE GIBIER

HAUTBOIS SOLO

À L’Orchestre National de Lille depuis septembre 2009

J’ai commencé le hautbois à l’âge de 8 ans auprès d’un professeur exceptionnel, Alain Protin. Je suis rentré au CNSM de Paris sept ans plus tard dans la classe de David Walter et Jacques Tys. C’est à ce moment là que j’ai eu l’occasion de jouer dans différents orchestres (Orchestre National de France, Opéra de Paris etc.) Après treize ans d’expériences à sillonner la France et l’étranger dans différents orchestres et formations, j’ai eu la chance de rentrer à l’Orchestre National de Lille. Je suis également passionné par la musique de chambre et l’enseignement. Ce qui m'a amené à intégrer le quintette à vent ArteCombo en 2007 ainsi que l’ensemble Arsnova, par ailleurs j'enseigne à l’Ecole Supérieur de Musique et de Danse de Lille. 

INTERVIEW

Quel âge as-tu ?
37 ans.

Est-ce que tu viens d'une famille de musiciens ?
Mes parents n’étaient pas musiciens professionnels mais ils avaient l’envie de nous faire découvrir cet art et les valeurs qui l'accompagnent. J’ai deux soeurs et un frère et nous avons tous fait de la musique.

As-tu le trac quand tu es sur scène ?
Nous faisons un métier où le stress est très présent. Nous devons apprendre à le gérer ce qui parfois peut être compliqué. J’ai régulièrement le trac avant de rentrer sur scène, souvent c’est positif cela favorise la concentration, mais de temps en temps ça peut-être paralysant.

L'idole de ton instrument ?
Jacques Tys.

Ta playlist idéale en trois artistes ?
You Sun Nah, Caravan Palace, Electro Deluxe et Kurt Elling.