Les compositeurs en résidence

Temps privilégié de création et de rencontres avec le public, les résidences sont des occasions d’échanges fructueux avec les compositeurs. Cette année, nous retrouvons Hèctor Parra et nous découvrirons Benjamin Attahir. Deux compositeurs, deux mondes sonores, qui sauront s’exprimer tout au long de la saison.

Hèctor Parra

Hèctor Parra, barcelonnais, est un passionné de peinture, de physique théorique et de biologie évolutive. Ses opéras comme ses pièces pour orchestre sont empreints de ses différentes sources d’inspiration, des œuvres d’El Greco et de Cézanne, dont il a cherché à rendre la texture picturale, aux propos de la physicienne Lisa Randall. Ses œuvres sont interprétées par de grands orchestres comme l’Ensemble Intercontemporain, le Tokyo Philharmonic, l’Orquesta Nacional de España ou le Brussels Philharmonic. Il nous a plongé dans son univers tout au long de la saison dernière (leçons de musique, concert Flash…), il nous reste encore beaucoup à découvrir de lui !

Retrouvez Hèctor Parra

6 septembre
avec son œuvre L’Absència lors du concert “Valses”

20 octobre
pour une leçon de musique “Autour de l’œuvre Une vie de héros et l’autobiographie en musique” lors du concert “Une vie de héros”

22 mars
avec ses œuvres Chroma I et Chroma II, pour une leçon de musique “La technologie en musique et la spatialisation” et pour un échange en bord de scène lors du concert “Correspondances”

23 mars
pour un concert Flash

16 juin
avec son œuvre Inscape et pour une leçon de musique autour de sa création lors du concert “Immersion orchestrale”

Benjamin Attahir

Benjamin Attahir fait partie de la génération montante des jeunes compositeurs français. Violoniste de haut niveau, il se consacre pleinement à la composition depuis quelques années. Il est déjà lauréat de plusieurs Prix internationaux. Fasciné par le lien entre le monde contemporain et l’objet prélevé au passé, il s’intéresse aux instruments anciens tels que le théorbe ou le serpent pour lesquels il écrit des pièces concertantes. Ses compositions orchestrales repoussent les limites de l’inouï et révèlent sa passion pour les cultures orientales. Il est pensionnaire de la Villa Médicis (Académie de France à Rome). Sa musique est jouée par l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France et le London Symphony Orchestra.

Retrouvez Benjamin Attahir

11 et 12 janvier
avec son œuvre Samaa Sawti zaman et pour une leçon de musique “Les objets musicaux du passé” lors du concert “Glass vs Reich”

25 janvier
pour un concert Flash

26 janvier
avec son œuvre Adh-dhohr, pour serpent et orchestre et pour une leçon de musique “Les instruments de musique étonnants” lors du concert “La Cinquième de Beethoven”

22 février
pour une leçon de musique “Le violon concertant” lors du concert “Grand romantisme”

12 et 13 avril
pour une leçon de musique “L’orchestration” lors du concert “L’âme russe”

Les leçons de musique

En introduction au concert, Hèctor Parra et Benjamin Attahir proposent des rencontres ouvertes à tous, pour partager leur vision, éclectique et personnelle, de la musique. Regards croisés entre oeuvres du répertoire et création contemporaine, musique et peinture, composition et interprétation… Au gré de leur cheminement de compositeur, ils partagent leur passion pour la musique et la création artistique, en lien avec le programme du soir.